L'algorithme, comment ça fonctionne?

Créer du contenu engageant pour une meilleure portée organique

Par Lindsay Barrette
- Mai 2024

Votre page Facebook compte plus de 1 000 abonnées, pourtant, votre dernière publication n’a atteint que 150 internautes. Frustrant, n’est-ce pas? Comprendre comment fonctionne l’algorithme de Facebook et savoir comment créer du contenu engageant sont des éléments essentiels pour augmenter la portée organique de vos publications. Nous avons donc pris un instant pour rassembler quelques astuces de pro pour y arriver!

Tout d’abord, il faut savoir que la portée organique a connu une forte diminution au cours des dernières années. Le nombre croissant de contenus partagés et l’instauration d’algorithmes en sont la cause. Maintenant, si l’ensemble des 1000 pages et profils auxquels vous êtes abonnées publie sur Facebook, vous risquez de n’en voir que 20%. Voilà pourquoi il faut apprendre à se démarquer et créer du contenu attractif.

Comment fonctionne l’algorithme de Facebook?

Facebook utilise un algorithme pour déterminer quelles publications apparaissent dans le fil d’actualités de ses utilisateurs. Mais également pour retenir ceux-ci plus longtemps sur la plateforme et ainsi, générer plus de revenus.

Un algorithme est une formule mathématique secrète et robotisée qui analyse le contenu et le classe dans votre fil d’actualité en une fraction de seconde.

Cet algorithme tente de répondre à la question « Quel contenu est susceptible d’intéresser le plus ce profil? » en 4 étapes :

  1. Le stock, qui englobe toutes les publications partagées par les profils et les pages auxquelles vous êtes abonné, telles que celles que l’on trouve dans le fil d’actualité ou sur Watch. Ça se compare un peu à l’inventaire des possibles.
  2. Les signaux, qui prennent en compte des facteurs comme l’auteur de la publication, le moment de publication, ainsi que d’autres détails comme l’heure actuelle ou la vitesse de connexion Internet. L’algorithme fait une première phase d’épuration des possibles.
  3. Les prédictions sur la probabilité que vous interagissez avec une publication, en considérant divers comportements possibles : commenter, lire, visionner une vidéo jusqu’à la fin, etc. L’algorithme se fie à vos comportements antérieurs pour classifier les possibles selon l’objectif recherché par l’auteur d’une publication.
  4. L’indice de pertinence, calculé pour évaluer à quel point une publication pourrait vous intéresser. Les probabilités de différentes actions (clics, temps de lecture, réactions, etc.) sont utilisées pour créer cet indice de pertinence. Finalement, l’algorithme priorise le contenu qui ressemble à celui qui vous plaît habituellement.

Astuces pour créer du contenu engageant

Maintenant que vous avez une idée de la façon dont fonctionne l’algorithme, examinons quelques astuces pour créer du contenu qui génère plus d’engagement :

  1. Diagnostiquez vos plateformes : Pour créer du contenu engageant, vous devez comprendre ce que votre public aime et ce qui le motive. Utilisez les outils d’analyse de Facebook pour obtenir des informations sur vos abonnés, y compris leur âge, leur sexe, leur emplacement géographique et leurs centres d’intérêt.
  2. Soyez différent : Non seulement vous devez connaître votre audience, mais votre audience doit elle aussi vous (re)connaître. Bâtir une forte image de marque vous sera assurément bénéfique.
  3. Soyez interactif : L’interaction, c’est donnant-donnant. Répondez aux commentaires, remerciez les gens pour leurs partages et montrez que vous êtes actif sur votre page. Posez des questions, créez des sondages ou organisez des concours pour encourager vos abonnés à interagir avec vos publications. Plus vous créez des occasions d’engagement, plus votre contenu sera visible.
    Rappelez-vous, les comportements antérieurs et les actions probables jouent un rôle majeur dans la classification de l’algorithme!
  4. Variez le contenu : Publiez un mélange de texte, d’images et de vidéos/reels. Les vidéos ont plus particulièrement tendance à générer de l’engagement. Avez-vous essayé les vidéos en direct? Elles ont un impact significatif sur la portée organique. Le contenu humain est de plus en plus prisé. Mettez de côté les contenus trop soignés. L’UGC est certainement une stratégie à réfléchir!
  5. Publiez régulièrement : La régularité est essentielle pour maintenir l’intérêt de votre public. Pour y arriver, créez un calendrier de publication et respectez-le. Selon la tendance actuelle, les meilleurs moments pour poster sur Facebook sont généralement:
    • De 6h à 9h et de 12h à 15h le lundi, mercredi, jeudi, et vendredi 
    • Entre 12h et 13h le samedi et le dimanche
    • Après 18h le dimanche
  6. Utilisez des titres accrocheurs et des visuels attrayants : Les titres et les images sont ce qui attire l’attention des utilisateurs. Assurez-vous qu’ils soient attrayants, pertinents et directs. En moins de 3 secondes, l’internaute aura choisi s’il prend le temps de lire votre publication ou non!

Optimiser la portée organique sur Facebook nécessite une compréhension approfondie de l’algorithme et de votre communauté ainsi qu’une stratégie de création de contenu bien pensée. Les astuces que nous avons partagées – de l’analyse de votre audience à la création de contenu varié et interactif – sont des outils puissants pour augmenter votre visibilité. L’important est de toujours garder à l’esprit que le public doit être au centre de votre démarche. Soyez authentique, interactif et créatif, tout en restant constant dans vos efforts.

Le monde des réseaux sociaux évolue rapidement. Ce qui fonctionne aujourd’hui peut ne pas fonctionner demain. Restez à l’écoute des tendances, ajustez votre stratégie en conséquence et soyez prêt à expérimenter.

Votre persévérance et votre dévouement paieront à long terme, vous permettant de bâtir une communauté engagée et active sur Facebook.

Ce blogue vous a appris quelque chose ?
Partagez-le avec un(e) collègue !